Comment travailler moins pour gagner plus ?

Comment travailler moins pour gagner plus ?

Marre de travailler plus pour gagner moins ? Que diriez-vous d’apprendre à faire autrement, à travailler moins (mais mieux) pour gagner plus ?

Vous aurez bien compris à qui je fais allusion quand je veux tordre le cou au fameux « travailler plus pour gagner plus » (sinon vous avez un petit indice juste en haut de votre écran ;)).

Comment travailler moins (mais mieux) ?

Avant même de parler d’argent, le point le plus important est de prendre conscience qu’il est possible de réduire son temps de travail en appliquant des règles souvent simples.

Je ne parle pas ici de recette miracle ni d’idée révolutionnaire qui vous permettra de vous la couler douce, loin de là.

L’objectif est connu depuis des lustres puisqu’il s’agit d’augmenter son efficacité, c’est-à-dire de travailler de façon plus « intelligente » pour perdre moins de temps et donc travailler moins, ou faire plus de choses dans le même temps.

Le problème est que nous avons des préjugés bien ancrés qui nous poussent à croire que plus on fournira d’efforts, plus on sera récompensé.

Et bien c’est FAUX !

Combien de personnes se tuent au boulot, font des heures sup’, travaillent peut-être même chez elles après le taf en espérant être récompensées par une augmentation à la hauteur des efforts accomplis ?

Mais ce qui importe vraiment à votre employeur, ou plus largement à toute personne susceptible de vous payer, n’est pas le temps que vous allez passer à travailler pour lui mais la valeur de ce que vous lui apporterez.

Ne vendez plus votre temps ! Vendez de la valeur !

Prenons l’exemple d’un professeur (que nous appellerons Francis) qui donne des cours particuliers, à côté de ses heures d’enseignement obligatoires, pour arrondir ses fins de mois.

Il a actuellement 5 élèves qu’il voit individuellement 1 heure par semaine à son domicile, il n’a pas le temps de former plus d’élèves puisqu’il est déjà pris du lundi au vendredi.

A raison de 30 euros par cours, notre professeur gagne donc 600 euros par mois en travaillant 5 heures par semaine.

Il est bon ce Francis … mais il fait fausse route ! Il pourrait faire beaucoup mieux.

Imaginons maintenant que sur les conseils d’un ami, Francis décide de regrouper ses 5 élèves pour leur donner une heure de cours chez lui chaque lundi soir.

Pour compenser le fait que les élèves ne soient plus seuls lors de leurs cours particulier, le tarif de l’heure de cours passe de 30 à 20 euros, ce qui n’est pas pour déplaire aux parents.

Au niveau enseignement, les élèves apprendront tout aussi bien que lorsqu’ils étaient seuls et on peut même imaginer que les différents échanges et interactions amélioreront la formule. La valeur apportée aux élèves (et aux parents) est donc supérieure ou égale à celle de l’ancienne méthode.

Petit rappel, jusqu’ici Francis se contenter de :

  • gagner 600 euros par mois en travaillant 5 heures par semaine

Avec cette méthode, Francis va pouvoir au choix :

  • gagner 400 euros par mois en travaillant 5 fois moins
  • gagner 2000 euros par mois en travaillant autant qu’avant (25 élèves à raison de 5 par soir)

Vous voyez déjà une nette amélioration mais Francis peut encore aller beaucoup plus loin !

Travaillez moins et gagnez plus !

Il n’a échappé à personne qu’Internet a révolutionné notre vie quotidienne dans de nombreux domaines.

Sur Internet, les contraintes de nombre, de temps et de géographie n’existent plus, l’information est disponible à la demande pour une infinité de personnes, où qu’elles se trouvent.

L’avenir est à la vente d’information et de savoir !

Vos compétences et votre savoir peuvent vous permettre d’augmenter vos revenus de façon significative pour un effort fourni relativement minime (comparé aux efforts que vous fournissez actuellement pour gagner moins que ce que vous souhaiteriez).

Francis, notre professeur, est ouvert à toute proposition pour améliorer son confort de vie. Alors voyons ce que peut lui apporter Internet !

Fort de son expérience dans l’enseignement, des cours particuliers qu’il a soigneusement préparés et des remarques de ses élèves, Francis a tout ce qu’il faut pour vendre sa formation sur Internet.

Il lui faudra bien entendu de l’aide pour la partie technique (création d’un site web, création des différents supports de cours en version électronique et sous différents formats, référencement …) mais ce n’est pas un problème puisqu’il pourra selon ses désirs :

  • consulter de nombreuses ressources sur le net pour apprendre seul
  • s’inscrire à la formation d’une personne compétente pour apprendre plus vite
  • payer un prestataire qui s’occupera de la partie technique à sa place

En général, je conseillerais de choisir une des 2 dernières solutions (en fonction de ses moyens et du retour sur investissement prévu), ce qui permet d’allouer plus de temps au perfectionnement des produits que l’on souhaite vendre.

Francis a choisi de s’inscrire à une formation pour apprendre comment vendre ses propres produits sur Internet parce que c’était pour lui la solution qui offrait le meilleur rapport qualité/prix/rapidité/implication (rien que ça !).

Maintenant il propose sur Internet le même cours particulier qu’à ses anciens élèves, sous forme de fichiers PDF, audio et vidéo, mais il propose également une session « live » d’1 heure, chaque semaine, en visio-conférence.

Il vend ce pack formation sous forme d’abonnement mensuel, au tarif de 50 euros par mois, ce qui est bien moins cher pour les parents que la formule « classique ».

Au niveau du temps de travail, passées les heures de préparation en amont pour mettre en place cette formation, il bosse maintenant 1 heure par semaine pour les sessions « live », et ceci quelque soit le nombre d’élèves qui suivent sa formation.

Francis n’est plus limité à un certain nombre d’élèves puisqu’il ne vend plus son temps mais un produit issu de son savoir, de ses compétences et d’un travail fait une bonne fois pour toutes en amont.

Aujourd’hui Francis a 100 élèves inscrits à sa formation par Internet et il gagne 5000 euros par mois en travaillant 1 heure par semaine.

Puisqu’il n’est plus limité, je vous laisse calculer ce que ça donnera quand il aura 1000 élèves … bon allez je fais le calcul pour ceux qui ont la flemme :

Francis gagnera 50 000 euros par mois en travaillant 1 heure par semaine !

Cet exemple totalement imaginaire est bien entendu adaptable à de nombreux domaines de compétence et ouvre des perspectives plutôt intéressantes, en tout cas j’en suis convaincu.

Et vous ?  Est-ce que cette vision des choses vous parle ?  Aimeriez-vous vendre votre propre produit sur Internet ?

8 réflexions au sujet de « Comment travailler moins pour gagner plus ? »

  1. Je crois que Francis de ton exemple, c’est moi où presque…

    Presque pke 30€ de l’heure, c’est beaucoup pour des parents, de plus les élèves qui seraient des clients potentiels ne sont pas faciles à trouver même sur des supports tels que le net.
    En revanche tu as raison sur le fait qu’un blog peut largement augmenter le nombre d’élèves du fait de l’absence de contraintes géographiques. En effet, je ne vais pas faire bcp de kilomètres pour gagner 20€, ça ne sera plus rentable ni en temps ni en argent. Un blog résout parfaitement ce problème.

    Très alléchant tout ce que tu reposés ici, je vais m’y pre cher davantage.

    Une dernière chose, tu dis : « Le problème est que nous avons des préjugés bien ancrés qui nous poussent à croire que plus on fournira d’efforts, plus on sera récompensé. Et bien c’est FAUX ! »
    C’est vrai, mais la réciproque n’est pas vraie… Il faut fournir un effort le plus intelligent possible (la création du blog le mieux adapté par exemple) pour en récupérer le fruit en ne fournissant que peu d’efforts par la suite.

    1. Merci pour ce 1er commentaire sur cet article qui je l’espère en verra d’autres.

      Bon, pour les 30€ de l’heure, j’ai pris une valeur un peu arbitraire (mais qui se pratique à certains endroits, notamment en Île de France et selon le niveau d’enseignement) … mais ce n’est pas le plus important 😉

      Ensuite, l’absence de contrainte géographique est effectivement un vrai plus. Je me rend compte que j’ai oublié d’en parler dans l’article, je vais le rajouter de ce pas, merci.

      Concernant le dernier point, c’est effectivement ce que je dis après la « phrase choc ».
      Il faut bien distinguer le temps de travail de sa qualité et de sa valeur.

  2. Salut Marc,

    Ton article est super, et en effet ta vision des choses me parle vraiment. Mais pour la majorité des gens: échanger son temps contre de l’argent est leur seule façon pour eux de gagner leur vie même s’il entendent, voient qu’il y a d’autres possibiltés.

    1. Merci Mary.

      Je ne manquerai pas d’aller voir ton blog qui pourra certainement m’apporter quelques informations utiles 😉

      A bientôt.

  3. Il y a un bouquin que je n’ai pas encore eu la chance de lire : la semaine de 4 heures…
    il semblerait que ton article aille dans ce sens.

    1. Tout à fait !

      Je ne l’avais pas encore lu quand j’ai écrit cet article mais j’avais été très inspiré par le guide Travaillez en Slip de Jean Rivière.

      Or Jean, comme Olivier Roland et beaucoup d’autres, ont également été très inspirés par la semaine de 4 heures … donc la boucle est bouclée 😉

  4. Bonjour Marc,

    J’aime le ton de cet article, qui regroupe bien les aspirations de chacun de nous…, blogueurs & blogueuses en herbe, ou plus exactement que j’appellerais « Les Affranchis du monde Réducteur Salarial »…

    …en d’autres termes: « Ceux qui en avaient marrent de végéter dans un monde professionnel dénué de toutes stimulations personnelles! »

    Contrairement au titre de ton article, que je modifierai quelque peu en : »Travaillez plus pour Gagner moins » est plus le lot de nombreuses personnes qui tirent la corde par les deux bouts! » (surtout en fin de mois!)

    Si des opportunités sont possibles aujourd’hui grâce à Internet…, néanmoins il ne faut pas tomber dans la facilité de croire que cela se fera sans travail, sans assiduité & sans persévérance…, surtout!

    A partir de là! faire comme notre « Professeur Francis », avec un peu d’imagination et beaucoup de conviction dans son propre projet…., décrocher « la Coupe Victorieuse », est à la portée de toutes & Tous!

    Bravo pour ton site et….

    Vogue sur ton plus Beau Rêve….

    Amitiés..

    Jean-Lou

Les commentaires sont fermés.